PLATE-FORME DE REVENDICATIONS


 

Le marasme au sein des travailleurs d’Algérie Poste a atteint une telle proportion qu’aucun postier, aujourd’hui, ne peut raisonnablement prétendre assumer décemment  ses responsabilités familiales, ni encore accomplir convenablement son travail.

Face à cette situation et considérant qu’il est de notre responsabilité d’agir en commun, en particulier :

Pour échapper à la mendicité et faire vivre nos familles dans la dignité.

Pour avoir le sentiment du devoir accompli par le fait de voir toute personne pénétrant dans un bureau de poste en ressortir le sourire aux lèvres. 

Nous, travailleurs d’Algérie Poste, demandons la satisfaction des revendications suivantes :

 

Salaires :

 

Ø     Augmentation du salaire de base de 100 %  et sa revalorisation chaque année en fonction de l’inflation.

Ø     Le virement immédiat des arriérés relatifs à la PRI et PRC.

Ø     augmentation dans l’immédiat de 2000 DA de l’indemnité forfaire "PRI –PRC".

Ø     La mise en œuvre d'un système d'évaluation juste et équitable sur la base de la compétence et du mérite, prenant en considération les spécificités de chaque poste d'emploi.

Ø     Le virement à échéance fixe (entre le 1er mars et le 30 juin) de la prime d'intéressement, et la mise en place "d'un salaire moyen de référence" qui sera attribuer en lieu et place de cette dernière si elle lui est inférieure.

 

Environnement lié à l'exercice des métiers de la poste:

 

La santé mentale des agents en contact direct avec le public est mise à rude épreuve, et le pire est à redouter. Car le manque flagrant de moyens, humains et matériels, ainsi que les défaillances des autres services et acteurs étrangers au bureau de poste, engendre chaque jour que dieu fait grogne et mécontentement chez la clientèle. En conséquence ces agents travaillent constamment en état d'anxiété, de stress et de pression permanente. Quotidiennement les postiers essuient colère, invectives et injures alors qu’ils n’en sont en rien responsables. C'est inadmissible. Des mesures urgentes doivent être prises à savoir:

Ø     Le renforcement des effectifs des bureaux de poste.

Ø     L'implication des chefs d'établissements dans toute opération de recrutement à destination des bureaux de poste.

Ø     L'instauration du système de brigade dans tous les bureaux de poste situés dans les chefs lieux de Daïra.   

Ø     Le réaménagement des horaires de travail pour passé à la semaine de 05 jours (repos hebdomadaire le vendredi et le samedi).

Ø     Le perfectionnement de l'outil de travail et sa disponibilité.

Ø     La disponibilité de tous les imprimés et consommables nécessaires à l'exercice des métiers de la poste.  

Ø     La mise en place d'un système d'information performant axé sur les TIC qui permettra au postier de s'informer et  de bien servir le client.

Ø       La mise en place des plans de carrières et des programmes de formations qualifiantes à l'endroit des travailleurs.  

 

 

Toute autre proposition est la bienvenue

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site