Statut

Algérie Poste vers une compression d'effectif

Un nouveau statut pour Algérie Poste

 
Le groupe public Algérie Poste pourrait être transformé en société anonyme à en croire le ministre de tutelle Moussa Benhamadi.

mardi 16 novembre 2010.

Un nouveau statut pour Algérie Poste. Le projet de transformation d’Algérie Poste en société anonyme (SA), qui doit être présenté prochainement au gouvernement, prend forme, et l’ouverture de son capital sera réalisée conformément aux lois en vigueur, selon une source proche du ministère de la Poste et des Technologies. Après Algérie Télécom, c’est au tour d’Algérie Poste de retenir l’attention du gouvernement qui espère ouvrir le capital de cette entreprise publique. Algérie Poste qui emploie actuellement un effectif de l’ordre de 30 000 salariés devra-t-elle recourir à l’avenir à un dégraissage de son effectif jugé pléthorique ? C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre hier le ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Moussa Benhamadi, qui parle de sureffectif.

Le ministre a en effet plaidé hier pour la réorganisation d’Algérie Poste : « Dans certains bureaux de poste, nous avons des déficits mais il y a un sureffectif réel. Algérie Poste est un établissement économique qui doit être rentable », a-t-il dit. Il a indiqué que Algérie Poste emploie actuellement presque 30 000 salariés et que plus de 50 % des recettes sont affectées à la masse salariale. Il a pris soin de noter que l’Etat continuera à financer la construction de nouveaux bureaux de poste et à acheter des équipements. L’étude du dossier d’ouverture du capital d’Algérie Poste a été faite sur la base des récentes orientations et instructions du Premier ministre. L’importance de l’opération d’ouverture du capital d’Algérie Poste permettra à cette dernière d’accroître la compétitivité de l’entreprise, aussi bien à l’échelle nationale que régionale.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site