Blog

les ravages de l'UGTA

ALGÉRIE POSTE

18 Novembre 2010 - "l'expression"

La Fédération des travailleurs de la poste et des télécommunications est le seul partenaire reconnu par l’administration d’Algérie Poste. Selon une information parvenue de la direction des ressources humaines de l’entreprise, il n’ya pas de conseil syndical qui puisse se targuer de qualité d’interlocuteur. La société n’a d’ailleurs pas reçu de plate-forme de revendications d’un quelconque autre syndicat.
Algérie Poste atteste que l’ensemble des points soulevés par le conseil syndical, avec lequel elle n’a pas de contact, sont pris en charge. A propos de la prime d’intéressement directement liée au résultat de l’entreprise de chaque exercice et habituellement octroyée à la veille de la fête de l’Aïd el Adha, elle ne sera effective qu’après la certification des comptes sociaux de l’entreprise. La même source fait état de la prise en charge de primes de toutes sortes comme les primes d’astreinte en écartant un effet rétroactif. La société annonce aussi que ses employés ont bénéficié de plus de 20.000 dinars d’augmentation de salaire, et ce, depuis sa création. Dans son plan d’action, Algérie Poste prévoit aussi un plan de recrutement au début de chaque exercice en fonction des besoins réels afin d’assurer son fonctionnement dont le nombre dépasse de loin les départs en retraite.

R.N

Bientôt la banque postale

Des sources bien informées ont révélé que "Algérie Poste" travaille sur un projet en vue de la création de « l’Epargne Postal », autrement dit sa propre banque.

A cet effet, « Algérie Poste » a désigné un groupe de personnes pour la mise en place de ce projet.

Les mêmes sources ont ajouté qu'au vu du manque à gagner enregistré par Algérie Poste en termes de circulation de fonds, « Algérie Poste » a pensé à créer « l’Epargne Postal » afin d’en faire bénéficier les titulaires de comptes CCP.

Le noyau de ce projet est de faire une banque afin de permettre aux titulaires des comptes CCP de bénéficier de crédits.

Cependant, la seule différence, selon toujours les mêmes sources, c'est que Algérie Poste essaiera de fixer un taux d'intérêt le plus bas comparé aux autres banques.

A signaler qu’Algérie Poste dispose du plus grand réseau au niveau national, avec 13 millions de comptes CCP, et de 3300 agences présentes à l'échelle nationale.

Ainsi donc, si jamais ce projet venait à être concrétisé, Algérie Poste mettra les différentes banques à rude épreuve, et contribuera à lancer une concurrence "Loyale" afin de baisser les taux d'intérêts, qui restent élevés pour les citoyens.

Pis encore, les banques seront contraintes de revoir leurs politiques quant aux taux d'intérêts qui seront, certainement - Concurrence Oblige - baissés et qui serait un avantage pour « Algérie Poste » et les titulaires de comptes CCP.

A signaler que ce projet sera finalisé dans les tous prochains jours. Et une fois ficelé, il sera remis au ministre de la poste pour l’avaliser.

 

Algérie Poste vers une compression d'effectif

Un nouveau statut pour Algérie Poste

 
Le groupe public Algérie Poste pourrait être transformé en société anonyme à en croire le ministre de tutelle Moussa Benhamadi.

mardi 16 novembre 2010.

Un nouveau statut pour Algérie Poste. Le projet de transformation d’Algérie Poste en société anonyme (SA), qui doit être présenté prochainement au gouvernement, prend forme, et l’ouverture de son capital sera réalisée conformément aux lois en vigueur, selon une source proche du ministère de la Poste et des Technologies. Après Algérie Télécom, c’est au tour d’Algérie Poste de retenir l’attention du gouvernement qui espère ouvrir le capital de cette entreprise publique. Algérie Poste qui emploie actuellement un effectif de l’ordre de 30 000 salariés devra-t-elle recourir à l’avenir à un dégraissage de son effectif jugé pléthorique ? C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre hier le ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Moussa Benhamadi, qui parle de sureffectif.

Le ministre a en effet plaidé hier pour la réorganisation d’Algérie Poste : « Dans certains bureaux de poste, nous avons des déficits mais il y a un sureffectif réel. Algérie Poste est un établissement économique qui doit être rentable », a-t-il dit. Il a indiqué que Algérie Poste emploie actuellement presque 30 000 salariés et que plus de 50 % des recettes sont affectées à la masse salariale. Il a pris soin de noter que l’Etat continuera à financer la construction de nouveaux bureaux de poste et à acheter des équipements. L’étude du dossier d’ouverture du capital d’Algérie Poste a été faite sur la base des récentes orientations et instructions du Premier ministre. L’importance de l’opération d’ouverture du capital d’Algérie Poste permettra à cette dernière d’accroître la compétitivité de l’entreprise, aussi bien à l’échelle nationale que régionale.

Omari Bouteldja nommé directeur général d'Algérie Poste

Algérie Poste: Omari Bouteldja nommé directeur général

logopr.gifOmari Bouteldja, désigné nouveau directeur général d’Algérie Poste, a pris mercredi 02 juin 2010 ses nouvelles fonctions, a annoncé l’entreprise. M. Omari succède à Mohamed Hammadi, décédé le 9 janvier dernier. Avant d’être nommé à ce poste, M. Omari a occupé particulièrement le poste de directeur du projet de la division monétique et services financiers postaux. Durant sa carrière au sein de l’entreprise, il avait également eu en charge plusieurs projets structurants de l’entreprise, notamment la participation d’Algérie Poste à la mise en place du système national de télécompensation, ainsi que le lancement du système monétique d’Algérie Poste.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site